CPF : Est-ce la fin du financement à 100% ?

100€ : financement forfaitaire de mon CPF

A compter du 2 mai 2024 (décret du 29 avril 2024), les personnes qui souhaitent faire financer leurs formations avec leur compte pour la formation devront s’acquitter d’un forfait de 100€ quel que soit le coût de la formation. C’est donc la fin du 100% CPF.

Oui mais pas pour tous ! Le décret autorise des exceptions. Certains salariés bénéficient du tout 100% financé.

  • Les demandeurs d’emploi
  • Si l’employeur participe au financement de la formation. Ce qui sous-entend que la formation suivie ait un lien avec la fonction du salarié dans l’entreprise (acquisition de compétences, évolution de poste au sein de l’entreprise …)
  • Si la formation est aussi financée grâce aux points acquis dans le cadre du C2P (compte professionnel de prévention)
  • Dans le cadre d’une reconversion professionnelle et si la formation est également financée par des fonds qui sont dû à une incapacité permanente au moins de 10% en raison d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle.

Le concept même du CPF permettant à chaque salarié de bénéficier en toute autonomie d’un budget pour financer des formations qui sont importantes pour lui serait-il remis en cause ?

Une économie financière :

D’après Thomas CAZENAVE devant la presse en février dernier, une économie sera générée de  200 millions d’euros sur un total de 2 milliard d’euros dépensés.  Cette économie entre dans le plan gouvernemental des 10 milliard d’euros d’économie budgétaire sur l’année 2024.

Un recentrage de l’intérêt de la formation :

Faire participer financièrement le stagiaire pour payer une formation qu’il a choisi, peut rendre une offre de formations plus qualitative. La personne qui va suivre une formation peut-être plus impliquée dans son choix et son suivi. 100€ de participation peut-être une somme importante selon le budget du participant. Il faut espérer que ce ne sera pas un frein.

33 vues totales, 1 aujourd'hui